La fusée chinoise incontrôlable est tombée à l’aube dimanche, au-dessus de l’Océan indien sans provoquer des dégâts humains ou matériels, a rapporte la Cité des sciences, citant les agences spatiales américaine et chinoise.

La fusée chinoise « Longue Marche 5B », qui s’est désintégrée vers 3h30 matin (heure Tunis ), a fini dans les environs des Iles Maldives (Océan indien). Un quart d’heure avant, elle survolait la Méditerranée (entre la Tunisie et l’Europe) plus précisément, l’île (française) de Corse et le sud de l’Italie, a précisé l’institution tunisienne sur sa page facebook.

La fusée a notamment, survolé à très basse hauteur le Sultanat d’Oman avant de finir dans l’océan, a indiqué de son coté dimanche, l’Association spatiale tunisienne « Tunisian Space Association » (TSA)

D’après une déclaration précédente de son président Ahmed Fadhel, l’engin a survolé la Tunisie à plusieurs reprises, dont 2 fois les 5 et 6 mai au dessus notamment, du gouvernorat de Tataouine et de l’extrême nord du pays.

L’engin chinois a été envoyé dans l’espace le 29 avril dernier, depuis la ville de Wenchang, dans la province chinoise de Hainan. Il avait pour but de placer le module « Tianhe » en orbite, dans le cadre de la construction de la station spatiale chinoise « CSS » (dont le parachevement est prévu fin 2022).

Cependant, dès le 30 avril 2021, des mises en garde ont été lancées contre le risque d’une retombée « incontrôlée » de cette fusée dont la longueur de la partie centrale et le poids étaient estimés respectivement, à 30 mètres et 21 tonnes.

Le porte-parole du Pentagone, Mike Howard, avait déjà assuré que l’armée américaine suivait de près, la trajectoire de cette fusée incontrôlable. Il avait également, estimé que sa chute devrait se produire entre le 8 et le 10 mai 202, mais sans pouvoir préciser le lieu de son atterrissage.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire