Selma Elloumi Rekik a été choisie, à l’unanimité, à la tête du mouvement Nida Tounès (clan Sofiène Toubel), au cours de la réunion du bureau politique du parti tenue lundi.

Le mouvement Nida Tounès a salué, dans une déclaration publiée hier, «les importants pas franchis sur la voie de l’édification du Nida historique». A la mi-mai, Selma Elloumi Rekik avait démissionné de son poste de directeur du cabinet présidentiel.

Elle avait été nommée à ce poste en novembre 2018 en remplacement de Slim Azzabi, actuel secrétaire général du parti Tahya Tounès.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire