Ce qui s’est passé dernièrement à Gabès ne peut être passé sous silence. Voilà des citoyens qui, selon certaines rumeurs, n’ayant pas trouvé des interlocuteurs pour résoudre leurs problèmes, s’en sont pris à une conduite d’eau et ont privé toute une région d’eau potable. En agissant de la sorte, ces gens se rendent-ils compte de ce qu’ils ont fait ? La question est d’autant plus légitime que ce n’est pas la première fois que pareils faits se passent. S’en prendre à l’eau, source de vie, on ne peut faire mieux en matière d’insubordination. Espérons que c’est la dernière fois et que les autorités concernées remettront de l’ordre dans les affaires du pays. Sinon, chacun, selon ses prérogatives et ses désirs, imposera ses desiderata, et alors adieu la baraque…

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Un commentaire

  1. Sixtus

    18/06/2021 à 23:41

    Évidemment, comme ça on ne va pas aller très loin.

    Répondre

Laisser un commentaire