Le gouverneur de Tataouine, Président du Comité Régional de Prévention des Catastrophes et d’organisation des Secours, a décrété un confinement général dans toutes les délégations du gouvernorat du 11 au 31 juillet courant.

Cette décision intervient suite à l’augmentation du nombre de personnes infectées par le Covid-19, qui a dépassé 400 cas pour 100 000 habitants.

Il s’agit d’interdire les déplacements entre les gouvernorats et la circulation de huit heures du soir jusqu’à cinq heures du matin ainsi que la fermeture de tous les espaces commerciaux ouverts au public, à l’exception des commerces de produits alimentaires.

Les rassemblements, les fêtes et les manifestations de toutes sortes sont, également, interdits.

Les services de l’État, des collectivités locales, des établissements publics à caractère administratif, des organismes, et entreprises publics sont appelé à assurer la poursuite du travail à un niveau minimum.

La décision ne s’applique pas aux examens nationaux, aux campagnes de vaccination et aux activités vitales.

Par ailleurs, les équipes de vaccination dirigées par la direction Générale de la Santé Militaire, en coopération avec la Direction Régionale de la Santé Publique sont revenues, dimanche, aux délégations de Dhehiba, Bir al-Ahmar et al-Samar pour poursuivre les opérations de vaccination.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire