Des dizaines de mères qui ont perdu les traces de leurs enfants disparus lors des opérations de migration irrégulière vers l’Italie, depuis 2011, ont observé mardi un sit-in devant le siège du ministère des affaires étrangères pour revendiquer leur droit à connaître la vérité sur le sort de leurs enfants.

Désespérées et déçues, elles levaient les photos de leurs enfants devant les caméras des journalistes espérant avoir une seule information concernant leur sort.

Selon elles, certains de leurs enfants seraient détenus dans les centres d’accueil des migrants en Italie dans des conditions extrêmement difficiles.

Les protestataires ont réaffirmé leur détermination à continuer le combat pour connaître le sort de leurs enfants appelant les autorités tunisiennes à intervenir auprès des autorités italiennes afin de connaître la vérité.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire