Les Aghlabides retrouvent la réussite et rassurent leurs fans.


Au coup de sifflet final, l’euphorie des jeunes talents montre bel et bien la pression qui pesait sur les jambes des joueurs. Le staff technique a pris un ensemble hétérogène et mal dans sa peau. La préparation a été soutenue en présence des nouvelles recrues Ben Salah, Mouelhi, Abdennabi, Mejri et Fezzani. Et au final, la magie a opéré. Cependant, la FTF n’a pas réglementé les licences des nouvelles recrues, en raison des sanctions de La Fifa suite aux pénalités qui ont touché les joueurs étrangers. Le coach est perplexe à cause de ce handicap, et il a lancé de jeunes joueurs qui ont déjà fait leur apparition la saison écoulée avec les seniors.

L’effet Chehaïbi ?

Après un début de match poussif, à cause du manque d’harmonie entre le quatuor défensif, les Sudistes du COM ont été par la suite plus dangereux. Ils ont failli surprendre l’arrière-garde aghlabide suite à un effort de Jedaïed qui centre dans le dos de la défense mais Chaouachi rate son tir face au but. Les camarades de Métiri ont avancé ensuite,  Hleli centre dans les 16 mètres, et le jeune attaquant Tej fait dévier la balle dans les filets (18’). Ce but a donné plus de confiance aux Aghlabides, mais Hamdi, Tej et Jammali ont manqué de réussite en phase de finition. La défense reproduit des maladresses et c’est Landolsi qui égalise pour le COM (43’) sur un coup franc. Après la pause, Chehaïbi donne des consignes à ses protégés pour se concentrer davantage aussi bien en défense qu’en attaque. La Chabiba reprend le match en main, et, à la 73’, l’arbitre siffle un penalty pour la JSK. Métiri réussit son tir et redonne l’avantage à ses camarades. Les jeunes Addami, Nourani, Kenaïssi ont montré des qualités rassurantes et ont annihilé les actions des Sudistes pour conserver leur avantage et offrir une victoire méritée. Et le coach Chehaïbi de souligner : « Nous sommes en phase de reconstruction d’un jeune groupe pour dépasser les séquelles d’une saison morose. Nous devons garder les pieds sur terre pour travailler dans la sérénité en prévision des deux prochaines rencontres des barrages. » Certes, la Chabiba a retrouvé la réussite malgré les difficultés mais cette victoire ne doit pas cacher les défaillances. Le groupe a du pain sur la planche et il sera certainement le noyau d’une équipe solide à l’avenir.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire