Elles affectent essentiellement les femmes, mais peuvent néanmoins concerner certains hommes. Les varices représentent un problème de santé fort inesthétique, qui confère aux jambes et aux cuisses un aspect de cartographie repoussante. Il s’agit de la formation de réseaux de fines veines bleutées, localisées aux mollets, aux cuisses ou encore au niveau des plis des genoux. Dans d’autres cas, ce sont de grosses veines bleuâtres, qui sortent en relief et qui en disent long sur une insuffisance veineuse.

Il n’y a aucun doute sur la corrélation entre la formation des varices et la mauvaise circulation sanguine. En effet, ces manifestations veineuses, anormales trahissent plusieurs anomalies veineuses, notamment la perte de l’élasticité des parois veineuses, l’élargissement des veines sous l’effet du vieillissement, notamment chez les personnes âgées ou encore des lésions au niveau des valves veineuses.

Inesthétiques, les varices sont aussi à l’origine d’autres désagréments, à savoir la sensation de jambes lourdes et le gonflement des chevilles. Elles provoquent également des douleurs dues à la mauvaise circulation du sang ; des douleurs qui s’accentuent durant la nuit, ainsi que suite à une position assise ou debout assez prolongée.

Gare à la phlébite !

Certes, en dépit de ces désagréments, les varices ne représentent pas forcément un sérieux problème de santé. Cependant, elles peuvent donner lieu, à défaut de traitement, à d’autres problèmes veineux nettement plus sérieux dont la phlébite. Les varices doivent nécessairement être prises au sérieux, puisqu’elles traduisent une insuffisance veineuse.

Pour traiter ce problème de santé, il existe trois techniques thérapeutiques. La chirurgie représente la technique la plus radicale, dans la mesure où elle consiste en l’éveinage chirurgical. Par ailleurs, le traitement qui a prouvé son efficience à moyen terme n’est autre que le traitement par laser. Il s’agit du laser endo-veineux qui consiste en la destruction de la veine endommagée par la varice par le biais de l’introduction du laser, et ce, sous anesthésie locale.  Quant à la scléro-thérapie qui consiste en l’injection d’un produit scélrosant dans la veine affectée, son efficacité à moyen terme laisse à désirer.

* Source : www.sante-sur-le-net.com

Charger plus d'articles
Charger plus par Dorra BEN SALEM
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire