Le député et ancien ministre Mehdi Ben Gharbia a été placé en garde à vue sur décision du ministère public près le pôle judiciaire économique et financier pour des soupçons de fraude fiscale et de blanchiment d’argent, indique dimanche un communiqué du Tribunal de première instance de Tunis.

L’instruction a été confiée à la brigade centrale de lutte contre les crimes économiques et et financiers relevant de la Garde nationale de l’Aouina, précise-t-on de même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire