Le procureur général au pôle judiciaire économique et financier a décidé de placer en garde à vue le directeur régional de l’éducation à Sidi Bouzid ainsi que 4 fonctionnaires pour falsification de documents administratifs et corruption, indique mardi le bureau de communication du Tribunal de première instance de Tunis.

Le nombre des personnes placées en garde à vue est actuellement de l’ordre de 7 sachant que l’investigation est en cours.

Le ministère de l’Éducation a annoncé vendredi avoir démis de leurs fonctions cinq responsables de la Délégation régionale à l’Éducation à Sidi Bouzid qui ont été traduits devant la justice pour fraude et falsification des dossiers de recrutement en faveur de plusieurs enseignants et instituteurs.

Cette décision a été prise à la suite de la découverte d’une opération de falsification qui a concerné plus d’une centaine d’instituteurs et professeurs dans le gouvernorat de Sidi Bouzid parmi des suppléants qui ne remplissaient pas les critères requis.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire