Les difficultés économiques et financières auxquelles fait face la Tunisie et leur impact sur la situation sociale ont été au coeur d’une réunion tenue vendredi, entre le ministre de l’Économie et de la Planification, Samir Saied, le ministre des Affaires sociales, Malek Zahi, et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi.

L’entretien entre les deux membres du gouvernement et le premier responsable de la centrale syndicale a permis d’examiner les moyens à mettre en place pour sortir progressivement de la crise économique et financière profonde, mettre en place un programme de réforme structurel urgent, ainsi que des mesures urgentes qui ciblent le renforcement de l’activité économique, la croissance et la création de richesses, a indiqué le ministère de l’Economie.

L’objectif recherché est de renforcer les ressources publiques en vue d’assurer une répartition équitable et juste permettant de préserver et de développer les acquis sociaux, et de créer de nouveaux emplois.

L’accent a été mis aussi, lors de cet entretien, sur la nécessité d’un surcroit d’efforts et de sacrifices et sur l’importance de mener des consultations et des échanges entre tous les acteurs pour mettre en place un programme de sauvetage et de réforme profonde et viable.

Cette réforme devrait être mise en œuvre dans le cadre du consensus, servir l’intérêt national et allier la croissance économique et sociale, selon la même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire