Le ministère de l’Intérieur a indiqué, mercredi, qu’à la suite des informations parvenues aux services sécuritaires, faisant état d’activités suspectes dans l’une des maisons à la Marsa, aux environs de la résidence de l’ambassadeur de France en Tunisie, une descente policière a été menée dans ce domicile après coordination avec le ministère public.

« Des travaux de creusement d’un tunnel y ont été découverts, ajoute le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, précisant qu’après vérification, il s’est avéré que parmi les personnes qui visitent la maison figure un individu connu pour son extrémisme ».

Les services de la direction générale de la Garde nationale de lutte contre le terrorisme ont été chargés de mener l’enquête en coordination avec le parquet, ajoute la même source, affirmant que la question fait l’objet d’un suivi au plus haut niveau.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire