La plateforme électronique dédiée à la consultation nationale (https://www.e-istichara.tn ), annoncée par le Président de la République, Kaïs Saïed sera opérationnelle, le 15 janvier 2022 à partir de minuit, et se poursuivra jusqu’au 20 mars, a annoncé, vendredi, Chaouki Chihi, DG au ministère des technologies de la communication.

Dans une déclaration à l’Agence TAP, il a ajouté que cette plateforme qui sera désormais accessible à tous les tunisiens, vise à recueillir les suggestions des citoyens concernant les réformes politiques, lesquelles (suggestions) seront par la suite soumises à un référendum populaire.

Développée par le Centre National de l’Informatique(CNI), la consultation nationale comporte six axes se rapportant essentiellement à différents domaines; à savoir « la politique et les élections », « l’économique et le financier », le « développement et la transition numérique », « le social », la « santé » et « l’éducation et la culture ».
Sachant que chaque axe comprend, également, des questions avec un espace de libre expression.

Le responsable a fait savoir que les tunisiens qui disposent de lignes téléphoniques auprès des trois opérateurs de télécommunications en Tunisie, peuvent accéder à la plateforme électronique de la consultation via un code confidentiel accordé après l’envoi d’un SMS.

Il s’agit de composer le code *1712*, suivi du numéro de la carte d’identité nationale, a expliqué le responsable, précisant que cette démarche vise à garantir la participation individuelle et préserver la confidentialité de l’identité de chaque participant.

Un intervalle de temps, non encore fixé, sera attribué au cours duquel le participant répond aux questions posées et peut s’exprimer dans l’espace dédié à la libre expression.

Pour les tunisiens résidents à l’étranger, Chihi a souligné qu’un numéro de téléphone sera publié demain, samedi 15 janvier 2022, par le ministère des technologies de la communication. Et d’ajouter qu’un communiqué donnera toutes les précisions sur leurs participations.

Évoquant la sécurité et la protection des données personnelles, le responsable a affirmé qu’un accord de partenariat a été signé, le 4 décembre 2022, entre le ministère des Technologies de la Communication, le Centre national de l’informatique (CNI) et les opérateurs de réseau public de télécommunications.

L’objectif est de déterminer les missions et les responsabilités de tous les intervenants au sujet de l’attribution d’un code secret pour pouvoir accéder à la plateforme électronique de la consultation nationale, à travers le numéro de service *1712* .

Par ailleurs, il a souligné que l’évaluation des opérations blanches de la consultation nationale lancées depuis le 1er janvier 2022, seront clôturées, aujourd’hui (vendredi).

La période d’évaluation de la plateforme de consultation nationale lancée depuis le 1er janvier 2022 , a enregistrée la participation de 890 personnes, dont 46,6% appartiennent à la tranche d’âge de plus de 40 ans.

En ce qui concerne la répartition géographique, le gouvernorat de Sousse a occupé la première place en termes de taux de participation, suivi par le gouvernorat de Nabeul (2éme place) puis le gouvernorat de Sfax (troisième place), a fait savoir Chihi.

Quant aux structures concernées par l’exploitation de la plateforme, il s’agit du Ministère des Technologies de la Communication, du Centre National de l’informatique en coopération avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

À rappeler que le Président de la République, Kais Saied avait annoncé, le 13 décembre 2021, l’organisation d’un référendum national pour réaliser des réformes constitutionnelles lesquelles seront soumises à un référendum le 25 juillet 2022.

Il avait ajouté, également, que de nouvelles élections législatives auront lieu le 17 décembre 2022 .

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Hechmi Letaief

    19/01/2022 à 09:04

    je vie en allemagne et je veut bien savoir exactement et l´adresse correcte pour me connecter, car on a essayer pusieur fois sur e-istishara.tn mais aucun réponse.

    Répondre

Laisser un commentaire