Le projet TrustiT permet à ses clients particuliers et entreprises de centraliser leurs besoins liés aux appareils électroniques à une seule adresse qui leur offre un service complet de prise en charge logistique, d’optimisation de choix technique entre réparateurs et fournisseurs de pièces de rechange, et transparence digitale avec le suivi en temps réel à travers l’espace client web ou l’application mobile.

En quoi consiste le concept de votre startup ?

Notre projet consiste à mettre en place un marketplace de réparations à travers une plateforme de mise en relation entre un réseau d’experts et réparateurs des appareils électroniques (smartphone, laptops, imprimantes, consoles de jeux, etc.) et une clientèle B2C et B2B en besoin de services de confiance et sur mesure (récupération à domicile, réparation sur site pour les entreprises, suivi digital en temps réel). Notre service permet au client final d’avoir un seul vis-à-vis qui prend en charge son besoin de réparation, assurer l’optimisation technique et logistique pour répondre le plus rapidement possible à la réussite de réparation selon les meilleures normes et options de pièces de rechange. On assure aussi, depuis quelques mois, des rachats et ventes en occasion des appareils électroniques au profit de nos clients.

Comment avez-vous eu l’idée de lancer cette plateforme ?

L’idée est venue d’un besoin personnel, je ne savais pas où aller pour réparer mes propres appareils électroniques, et j’avais toujours la crainte de me faire voler des pièces de rechange ou des données personnelles si je tombe sur un mauvais technicien, qui peut même détériorer mon appareil s’il n’a pas aussi la maîtrise technique nécessaire.

De là, j’ai pensé à résoudre mon problème et celui de millions de gens en Tunisie et partout dans le monde.

De même, le projet TrustiT permet à ses clients particuliers et entreprises de centraliser leurs besoins liés aux appareils électroniques à une seule adresse qui leur offre un service complet de prise en charge logistique, d’optimisation de choix technique entre réparateurs et fournisseurs de pièces de rechange, et transparence digitale avec le suivi en temps réel à travers l’espace client web ou l’application mobile. Le client n’aura pas à se déplacer pour réparer son appareil électronique. Il n’aura pas à s’inquiéter sur la qualité de réparation, puisqu’on choisit minutieusement les experts et réparateurs partenaires.

Que pensent vos clients sur les services fournis via votre site web ?

Nous avons des avis très favorables qui mettent en valeur notre qualité de service, surtout pour les clients et entreprises auxquels on facilite la vie, en leur permettant une meilleure productivité interne. On reçoit rarement des réclamations de nos clients, car on veille à ce que leurs besoins soient traités dans les meilleurs délais, tout en assurant la protection des droits de nos clients vis-à-vis de nos partenaires techniques qui sont d’ailleurs très collaboratifs.  Notre projet est basé sur les outils digitaux développés en interne qui nous permettent de gérer un grand écosystème réunissant une centaine d’intervenants entre experts/réparateurs, fournisseurs de pièces de rechange, partenaires logistiques, etc. Nous avons réussi à autofinancer le lancement en minimisant les coûts, puis des particuliers ont cru en nous et ont investi de petites sommes qui nous ont permis d’avancer vers une première levée de fonds en 2019, avec un fonds d’investissement local, Anava Seed Fund. Actuellement, on travaille à lever des fonds plus importants à l’international pour améliorer nos services et élargir notre gamme de produits. Par ailleurs, nous sommes présents sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin) en priorité pour assurer une proximité avec notre clientèle cible. Egalement, nous avons des partenariats stratégiques avec des universités et écoles qu’on fait bénéficier de nos services. Aussi, on a initié une action d’économie circulaire qu’on supporte pleinement,  ainsi que l’action Sharek pour la collecte et réparation d’anciens appareils électroniques au profit des élèves et étudiants nécessiteux.

La persévérance a été notre devise malgré les difficultés qu’on a rencontrées, mais nous avons résisté et réussi à atteindre une notoriété importante sur un marché très difficile à intégrer avec la présence de géants en informatique.

Quelles leçons tirez-vous de cette expérience ?

Croire en son projet est la seule devise pour le réussir même si nous n’avons pas les moyens pour un lancement lourd en investissement.  L’expérience d’entrepreneurs en Tunisie est difficile et pleine d’obstacles qu’on peut surmonter, si on a la bonne volonté  et le soutien moral de notre entourage.

Charger plus d'articles
Charger plus par Sabrine AHMED
Charger plus dans Supplément Economique

Laisser un commentaire