Le juge d’instructions du tribunal de première instance à Gafsa a émis, lundi, 8 mandats de dépôt à l’encontre de personnes suspectées d’être impliquées dans le cambriolage d’équipements d’extraction de phosphate dans un site minier à Mdhilla.

Le porte-parole des tribunaux de Gafsa, Halim Abbada a déclaré, lundi à l’Agence TAP, que 8 parmi les 19 personnes suspectées dans une affaire de vol de matériel d’extraction de phosphate à Gafsa, sont actuellement incarcérées à la prison civile de Gabès tandis que neuf autres individus recherchés dans la même affaire sont encore en évasion.

Les chefs d’accusations retenus par le ministère public à l’encontre de ces suspects, consistent notamment en la constitution d’une entente à dessein de porter préjudice aux biens publics et privés, et ce suite à la saisie par les autorités d’un camion chargé de moteurs et d’équipements spoliés du site « Jalabya » à Mdhilla, affilié à la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG ).

Selon le porte-parole officiel des Tribunaux de Gafsa, des cadres administratifs et techniques à la CPG ainsi que d’autres personnes actives dans le commerce de matériaux ferreux font partie des suspects dans cette affaire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire