Par Shehrazed KÂANICHE*

Au cours du mois de Ramadan, nous jeûnons dès le lever de soleil jusqu’à son coucher. Cette année, la durée du jeûne est de 14 heures. Alors  comment organiser notre alimentation pendant le mois de Ramadan ? Est-il possible d’éviter ballonnements ou douleurs abdominales ? Comment tenir plus facilement le coup ? Vous n’avez qu’à suivre nos conseils nutritionnels. Sachez que même pendant le Ramadan, votre alimentation peut être saine et équilibrée !

Comment gérer son alimentation ?

Durant le Ramadan, il faut savoir comment structurer les prises alimentaires autour de deux à trois repas  en heures décalées.  L’idéal sera de prendre un petit-déjeuner (sehour), un deuxième repas lors de la rupture du jeûne et une collation le soir.

La rupture du jeûne 

Pour la rupture du jeûne, il est conseillé de commencer avec un verre de lait ou bien bssissa ou bien uniquement un verre d’eau, accompagné par 1 à 3 dattes.

Après, une soupe légère en matière grasse et riche en légumes est recommandée afin d’apporter le nécessaire  des vitamines et sels minéraux et eau. Pour le plat principal, nous recommandons une assiette équilibrée, c’est-à-dire une assiette contenant des féculents, fibres alimentaires, protéines et des lipides. Ce repas vous apportera ainsi tout ce dont vous avez besoin ainsi que des vitamines, minéraux et fibres qui aident à réguler le transit intestinal.

Attention, ce repas ne doit pas être non plus trop conséquent, au risque de provoquer des inconforts digestifs (ballonnements, douleurs, flatulences). N’ayez donc pas la main trop lourde sur votre portion ! Essayer d’éviter les fritures et les corps gras pour ne pas avoir des troubles digestifs, tel qu’un reflux gastrique.

La collation de la soirée

Après 1 à 2 heures de la rupture du jeûne, optez pour une collation, celle-ci est composée d’une boisson chaude, tel qu’un café, thé ou bien une tisane, un produit laitier et un fruit.

Le petit-déjeuner (sehour) 

C’est l’un des repas les plus importants bien que plusieurs personnes négligent son importance. De quoi doit se composer ce repas ?

• Féculents : céréales complètes comme la bssissa, l’avoine, le sorgho ou bien du pain complet

• Protéines et lipides : un œuf ou bien des graines oléagineuses, des produits laitiers

• Des fruits pour apporter les vitamines et les sels minéraux.   

Grâce à un sehour équilibré, nous pourrons éviter la fatigue de la journée.

Diététicienne nutritionniste*

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire