Les perspectives de développement et de diversification de la coopération entre la Tunisie et l’Union européenne (UE), a été au cœur d’une rencontre, mardi, entre le ministre de l’Économie et de la planification Samir Saied et une délégation du Parlement Européen, en présence de l’ambassadeur de l’UE en Tunisie.

Le ministre a évoqué les difficultés et les défis auxquels fait face l’économie tunisienne au cours des dernières années, soulignant que le gouvernement tunisien a mis en place un programme de réforme structurelle, visant à reprendre le rythme de la croissance ainsi que la stabilité des équilibres financiers et à préserver et à développer les acquis sociaux, indique le ministère de l’Économie, dans un communiqué.

« Le gouvernement a mis en place une vision stratégique pour la Tunisie à l’horizon 2035 et un plan de développement 2023-2025 basé sur des priorités dont l’économie de savoir, le développement humain, l’intégration sociale, la promotion de l’initiative privée, l’économie verte et le développement régional », a fait valoir le ministre de l’Économie.

Il a souligné que ces domaines pourraient servir de base pour des programmes de coopération d’avenir avec l’UE, qui demeure un partenaire stratégique pour la Tunisie.

Les eurodéputés, cités par la même source, ont souligné que leur visite s’inscrit dans le cadre des traditions de concertation et de dialogue continu entre l’UE et la Tunisie, relevant que la Tunisie devrait garder sa position de partenaire stratégique et actif dans l’espace euro-méditerranéen

Ils ont fait état, par ailleurs de leur disposition à soutenir le pays à réaliser sa transition démocratique et économique pérenne et efficace.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire