Le parquet près du Tribunal de première instance de Tunis a ouvert jeudi une enquête contre les députés du Parlement dissous concernés par l’affaire du complot contre la sûreté de l’État, a fait savoir jeudi le service d’information du Tribunal.

Dans un communiqué publié vendredi, le service d’information a ajouté que le doyen des juges d’instruction au parquet a été chargé de cette affaire.

Selon la même source, les enquêtes sur l’affaire du complot contre la sûreté de l’État, ouvertes sur ordre de la ministre de la justice, ont été achevées et l’affaire a été soumise la brigade nationale antiterroriste.

Le 1er avril courant, la brigade antiterroriste a convoqué sept députés dans le cadre de cette affaire, dont le président et du Mouvement Ennahdha et du Parlement dissous Rached Ghannouchi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire