La responsabilité sociale et environnementale des entreprises est bien plus que la moralisation ou la régulation de la vie des affaires. C’est avant tout un processus de transformation, volontaire, de la gouvernance et du modèle économique, opérationnel et social des organisations. Sa finalité est de créer davantage de valeur en recherchant la satisfaction des besoins de toutes les parties prenantes comme les actionnaires, mais aussi les salariés, les fournisseurs, les clients, la société civile en plus de l’environnement…

L’Agence tunisienne de mise en place de stratégie RSE et marketing sociétal « AM Medias Plus » a organisé  un forum international et le salon de la RSE, du 12 au 14 mai 2022, à l’Expo center médina de Yasmine Hammamet.  Une manifestation tenue avec la collaboration  de l’académie internationale de la RSE, le réseau Afrique RSE, le Groupe Suisse Masoda et le Citet. Ce forum dédié à la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) a été le premier événement du genre à être organisé en Tunisie.  Son objectif est de vulgariser la culture RSE au sein des entreprises et dans l’administration tunisienne. Tout en faisant la promotion des initiatives de mise en place de la stratégie RSE dans le management des entreprises, ce forum a été l’occasion pour mettre la lumière sur les différents programmes de coopération en la matière, développés par les agences de coopérations internationales implantées en Tunisie.

Découvrir de nouveaux modèles de management

Pour l’occasion, trois espaces d’exposition ont été mis à la disposition des partenaires pour : promouvoir et mettre en valeur leurs stratégies RSE, découvrir les modèles d’économie d’énergie à travers, notamment, les technologies de la cogénération et la tri-génération ( production de l’électricité à partir du gaz et qui peuvent diminuer la consommation électrique de 30 à 40%) et de promouvoir l’utilisation des voitures électriques et le réseau national des bornes de recharge électrique avec une exposition des voitures électriques et hybrides des marques les plus prestigieuses implantées en Tunisie.

Dans ce contexte, Karim Keita, directeur général en management qualité transformation digitale et RSE à Masoda transformation digitale maîtrisée,  a mentionné que la  mission de Masoda  est d’aider les organisations à maîtriser  leur transformation digitale, sociétale et environnementale parce qu’« il y a nécessité et urgence non pas de faire moins de croissance et de pollution ou plus de mixité et de transparence, mais de faire différemment. Nous accompagnons dans la conception et la mise en place de nouveaux modèles de management, de gouvernance, de commercialisation. Nous mettons en place une approche par les processus, afin de  comprendre dans le détail l’organisation structurelle de l’entreprise. En plus d’identifier précisément les besoins métiers et leur contribution à la création de valeur ainsi que s’assurer que digitalisation et RSE impacteront réellement, et durablement le système de gouvernance, les activités opérationnelles et les pratiques de travail », explique Keita.

En aval de la transformation digitale, sociétale et environnementale, Keita assure qu’il est impératif d’utiliser aussi le « knowledge » management, afin de collecter et traiter les data issues des processus dématérialisés dans le but de faciliter et d’améliorer la prise de décision et de capitaliser et structurer intelligemment les connaissances et compétences générées par la transition digitale et la RSE, dans une logique d’amélioration continue.

Qu’est-ce que la RSE ?

« La responsabilité sociale et environnementale des entreprises est bien plus que la moralisation ou la régulation de la vie des affaires. C’est avant tout un processus de transformation, volontaire, de la gouvernance et du modèle économique, opérationnel et social des organisations. Sa finalité est de créer davantage de valeur en recherchant la satisfaction des besoins de toutes les parties prenantes comme les actionnaires, mais aussi les salariés, les fournisseurs, les clients, la société civile en plus de l’environnement… », déclare Keita.

Les bénéfices de la RSE sont le retour sur investissement rapide grâce à l’optimisation des processus opérationnels (démarche qualité) et des économies de ressources (Système de Management Environnemental). « Notre raison d’être est de nous focaliser sur la mobilisation des salariés et la dimension aspirationnelle qui donne du sens à la transformation organisationnelle de l’entreprise ».

Charger plus d'articles
Charger plus par Sabrine AHMED
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire