Après le succès du premier volume « Mparamu lu sicilianu », apprenons le sicilien, cours de langue et culture siciliennes, niveau élémentaire et intermédiaire, publié en 2019 aux éditions Legas en Italie, le professeur émérite à la Saint-John’s University de New York, l’Italo-Américain Gaetano Cipolla vient de publier le deuxième volume de « Mparamu lu sicilianu », cours interactif de langue sicilienne, niveau avancé.

Le premier volume a même été adapté en italien par votre serviteur, pour servir comme livre de texte aux étudiants inscrits en mastère spécialité italien, que, depuis 2017, ont décidé de choisir et d’étudier le sicilien comme matière optionnelle.

En effet, la faculté des lettres, de l’université de La Manouba est la première université au monde à avoir ouvert une Chaire Sicile pour l’enseignement de la langue et de la culture siciliennes, ce qui a permis à la faculté et au département d’italien de La Manouba, d’être cités dans le ranking américain des universités où la langue sicilienne est enseignée.

«Mparamu lu siclianu II », tout comme le premier, est un cours interactif, doté d’un CD, utile à la prononciation de la langue et le manuel est structuré comme un vrai cours de langue étrangère, avec plusieurs volets ; langue, civilisation, histoire, littérature… Celle ou celui qui déciderait d’étudier le sicilien a donc la possibilité de commencer par un cours débutant pour arriver ensuite aux niveaux intermédiaire et avancé.

Beaucoup se demandent peut-être les motivations qui peuvent pousser un adulte à apprendre le sicilien. Il faut tout d’abord savoir que le sicilien (en sicilien : sicilianu) est une langue appartenant au groupe des langues romanes de la famille des langues indo-européennes. Au sens strict, ce terme désigne le sicilien de Sicile et ses multiples dialectes, tandis qu’au sens large, l’on se réfère au groupe linguistique sicilien comprenant le sicilien de Sicile, le calabrais centro-méridional, le salentin ainsi que le cilentain méridional. L’aire de répartition naturelle des « parlées siciliennes » s’étend sur l’ensemble de la Sicile, sur la partie méridionale de la Calabre et sur les parties les plus méridionale et orientale des Pouilles : le Salento (plus précisément dans le « talon » de la « botte italienne »).

Mais il ne faut pas oublier que le sicilien reste encore, aujourd’hui, la langue la plus parlée par les émigrés siciliens aux USA, en Europe, en Australie et en Amérique du Sud, l’un des seuls traits identitaires, avec la cuisine, qui caractérise la communauté sicilienne de première, seconde et troisième générations, installée dans tous les pays du monde.

Les deux volumes du manuel « Mparamu lu sicilianu » sont parmi les manuels les plus vendus dans les cinq continents y compris l’Afrique. En Tunisie, il est possible de le trouver dans certaines librairies de La Marsa.

Charger plus d'articles
Charger plus par Alfonso Campisi
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire