L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a decrété une grève générale dans le secteur public et la fonction publique. Le bureau exécutif du syndicat devrait définir ultérieurement la date et les modalités de la grève.

La décision est intervenue aujourd’hui, lundi, à Hammamet, en réponse aux recommandations des groupements du secteur public et de la fonction publique, qui appellent à décréter une grève générale pour « défendre les droits économiques et sociaux des travailleurs. »

La commission administrative du Syndicat des travailleurs a renouvelé son appel au gouvernement pour qu’il mette en œuvre ses engagements de retrait de la circulaire n° 20, de mise en œuvre des accords sectoriels, d’augmentation du salaire minimum garanti et d’ouverture de négociations sociales pour réviser les salaires dans la fonction publique et le secteur public.

La centrale syndicale a également appelé l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) à mettre en œuvre ce qui a été signé dans l’accord de janvier 2022 concernant l’augmentation des salaires des travailleurs du secteur privé et d’accélérer la signature des avenants restants à publier au Journal officiel.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire