La chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis a condamné l’avocat et ancien député Seifeddine Makhlouf à trois mois de prison avec sursis dans l’affaire dite de l’aéroport.

L’avocat des personnes impliquées dans cette affaire, Samir Dilou, a annoncé jeudi, le jugement, dans une publication sur sa page personnelle sur Facebook.

Le 17 mai courant, le tribunal militaire a condamné, dans la même affaire, Seifeddine Makhlouf et Nidhal Saoudi à cinq mois de prison, Mehdi Zagrouba à six mois de prison, Mohamed Affès et Meher Zaid à trois mois de prison. Abdellatif Aloui a bénéficié d’un non lieu.

L’affaire dite de l’aéroport remonte au mois de mars 2021; des députés du parlement dissous et de la Coalition al-Karama, se sont rendus à l’aéroport Tunis-Carthage pour protester contre l’interdiction de voyage faite à une femme fichée S-17. Ils ont provoqué une altercation et agressé physiquement et verbalement des sécuritaires de l’aéroport.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire