Un réseau de distribution d’équipements de fraude démantelé.


A Kairouan, toutes les dispositions ont été prises afin d’assurer le bon déroulement des examens de fin d’année et de bonifier le rendement de candidats, avec pour objectif d’améliorer le classement du gouvernorat qui fait figure de mauvais élève à l’échelle nationale.

En effet, les mauvaises conditions socioéconomiques, l’absence d’encadrement au sein du milieu scolaire et familial, l’absentéisme répétée des enseignants, la dégradation de l’infrastructure de base ont contribué au mauvais classement enregistré ces dernières années. Ainsi, des cours de rattrapage et de soutien ont démarré depuis le mois de mars 2022, suite à des visites de terrain à travers tous les établissements scolaires et la tenue de rencontres avec le corps enseignant et les élèves. Et on estime qu’avec de la persévérance, le travail et l’encouragement, les efforts finiront par donner les résultats escomptés. Cela sans oublier la prise en charge psychologique et la musicothérapie au profit d’élèves ayant des difficultés d’apprentissage et des problèmes d’origine psychosomatique. Pour l’examen du bac, 6.606 candidats passeront les épreuves de la session principale (du 8 au 15 juin 2022) dont 5.129 appartenant à des établissements publics. Cette session connaîtra l’aménagement de 30 centres d’écrit et d’un centre de correction. La proclamation officielle des résultats est prévue pour le 26 juin 2022.   Quant à la session de contrôle, elle se déroulera du 28 juin au 1er juillet 2022 et la proclamation des résultats aura lieu le 9 juillet. 

Des dispositions sévères contre les tentatives de fraude

Et pour contrecarrer les tentatives de fraude, il est strictement interdit aux candidats, aux enseignants et aux cadres administratifs d’accéder au centre d’examen avec le téléphone portable, la tablette, la montre et le stylo électroniques (l’année dernière, on a enregistré dans tout le gouvernorat de Kairouan 80 cas). Par ailleurs, des dispositions seront prises et seront strictement appliquées. Notons dans ce contexte que le ministère de l’Education a révélé, récemment, qu’un réseau d’instruments sophistiqués destinés à être écoulés auprès des candidats a été démantelé.

Pour ce qui est de l’examen du diplôme de fin d’études de l’Enseignement de base (examen de la neuvième), il se déroulera du 20 au 22 juin 2022 avec la participation de 1.284 au sein de 13 centres d’écrit. Notons que cet examen facultatif permet d’accéder aux lycées pilotes pour les plus méritants. Ainsi, le ministère de l’Education a rendu public la capacité d’accueil dans tous les lycées pilotes pour la prochaine année scolaire.   Concernant le gouvernorat de Kairouan, il a été décidé d’accorder uniquement 125 places, d’où la colère des parents qui ont organisé des sit-in pour exprimer leur colère concernant la baisse du nombre de places des futures élites par rapport à l’année dernière.

Rappelons que le Commissariat régional à l’éducation a établi une parfaite coordination, d’une part avec les structures de santé, ce qui permettra la présence d’équipes médicales dans tous les centres d’examen et, d’autre part, avec les forces de sécurité afin d’assurer la sécurité et la surveillance, nuit et jour, de tous les centres d’examen et de collecte. Alors, souhaitons bonne chance à tous les candidats.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire