La ministre de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des séniors, Amal Belhadj Moussa, a donné, lundi à Tunis, le coup d’envoi de l’activité du club d’enfants mobile.

Lors d’une visite au centre de référence de la petite enfance à El Omran, la ministre a, également, remis les clés des véhicules destinés aux gouvernorats de Tunis et de Jendouba et ce dans le cadre de la mise en œuvre du programme de Parentalité Positive (P+) coordonnée par le Ministère de la Femme, de la Famille et des Seniors avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) dans quatre sites pilotes.

Selon un communiqué publié par le ministère, Belhadj Moussa a souligné la nécessité de renforcer le rayonnement de ces clubs sur leur environnement et de multiplier le nombre d’enfants bénéficiant de l’enseignement préscolaire.

Elle a souligné que le Club d’enfants mobile est un acquis important pour les enfants dans la mesure où il contribue à développer leurs capacités et leurs talents et à les protéger des dangers qui les menacent.

Elle a fait savoir que le nombre des clubs d’enfants mobiles s’élève actuellement à 29 établissements répartis sur tout le territoire de la République et employant une cinquantaine de cadres éducatifs. Le nombre de bénéficiaires s’est élevé en 2021 à 61 706 enfants.

Elle a également indiqué que le programme de Parentalité Positive « parce que ça m’intéresse » s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour le développement de la petite enfance afin de promouvoir les bonnes pratiques parentales et favoriser le développement sain de l’enfant.

Selon la ministre, les clubs d’enfants mobiles visent principalement à consacrer le principe d’égalité des chances dans les domaines culturel, récréatif et social entre tous les enfants. Il s’agit, également, de protéger les enfants contre les comportements à risque, de les aider à communiquer efficacement, de favoriser leur intégration sociale et de développer leur créativité.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire