La ville de Kélibia accueillera, à cette occasion, environ 1.500 cinéphiles, 500 cinéastes amateurs et étudiants en cinéma pour présenter leurs dernières créations (courts métrages) et échanger les expériences avec leurs homologues étrangers et les professionnels en la matière.

Après deux éditions annulées à cause de la pandémie, le festival international du Film amateur de Kélibia sera de retour, cet été, du 13 au 20 août, au grand plaisir des cinéastes et des habitants de la ville.

Créé en 1964 et devenu le berceau de la majorité des cinéastes et techniciens de la scène tunisienne, le Fifak est un rendez-vous estival incontournable autour du cinéma d’auteur. La manifestation reprend dans une 35e édition organisée par la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs Ftca avec le soutien du ministère des Affaires culturelles et en collaboration avec le Centre national du cinéma et de l’image et la municipalité de la ville de Kélibia.

La ville de Kélibia accueillera, à cette occasion, environ 1.500 cinéphiles, 500 cinéastes amateurs et étudiants en cinéma pour présenter leurs dernières créations (courts métrages) et échanger les expériences avec leurs homologues étrangers et les professionnels en la matière.

La cérémonie d’ouverture aura lieu au Théâtre de plein air Zine-Essafi de Kélibia, le 13 août prochain.

Au programme de cette édition, des projections de films en compétitions nationales et internationales (amateurs, indépendants et écoles de cinéma) et hors compétitions avec, entre autres, les habituelles séances spéciales et les films pour enfants (courts et longs métrages), des ateliers pour petits et grands, des colloques et autres discussions, sans oublier la compétition nationale de scénarios et de photos.

On reviendra sur les détails de la programmation de cette édition tant attendue.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire