Ils étaient tous là, autour du Comité d’organisation du Marathon international Comar de Tunis-Carthage qui en sera à sa 35e édition.

M.Lotfi Belhaj Kacem, président du  comité, a tout de suite fixé les ambitions de cette compétition qui a acquis ses lettres de noblesse, en faisant son entrée officielle au sein du calendrier international,  attirant par voie de conséquence l’attention des compétiteurs étrangers de tous les niveaux qui apprécient la période  et même le parcours qui est assez rapide, surtout par temps favorable.

Un événement, une institution

Indépendamment de la distance officielle qui constitue l’épreuve phare, puisqu’elle compte pour l’octroi du titre de champion de Tunisie, le marathon a une distance de 21 kilomètres, une course à l’intention de  tous ceux qui aiment battre le macadam pour le plaisir, tout en  respirant  l’air pur. Cette épreuve pour tous, mine de rien, a  révélé des jeunes filles et garçons intéressants. Elle  a certainement éveillé les esprits et poussé vers la découverte  de l’effort, du sport, de la compétition et de la joie de pouvoir montrer ce dont on est capable.

Le Marathon international Comar de Tunis-Carthage,  institutionnalisé grâce au sérieux de ses organisateurs et à leur volonté de participer  à l’animation  d’un milieu sportif et citoyen qui a réellement besoin de ce genre de contribution, très en vogue dans les pays développés, alignera, le 4  décembre 2022, la 35e édition  de son histoire.

Les Villes de Carthage

L’Association des  Tunisiens en Espagne  avait  organisé   une conférence au cours de laquelle l’historien et chercheur tunisien, Ridha Tlili, avait  présenté son ouvrage «  Carthages et Carthagènes du monde ».

« Le conférencier a focalisé son intervention sur la portée utopique du concept lié à Carthage (la tunisienne) depuis quatre siècles à travers les continents du monde. Ainsi, plusieurs appellations de villes, de villages et de lieux (montagnes et rivières) ont vu le jour à partir du nom de cette ville mythique. On recense pas moins  d’une centaine de Carthages dans le monde entier ».

Le représentant du ministère du Tourisme a promis de travailler sur une initiative qui mettrait à contribution le nom  légendaire de Carthage en  imaginant une formule pour inciter à la participation, tout en mettant en place des programmes incitateurs.

Même parcours

Le parcours du 35e Marathon international Comar de Tunis-Carthage sera le même. Cette  stabilisation est importante, surtout pour ceux qui ont pris l’habitude d’y participer. Algériens et Marocains, par exemple, prennent part régulièrement à cette compétition qui leur permet  de jauger le degré de leur préparation. La  présence des Kényans ou des Ethiopiens est  attendue. Nous y reviendrons.

Charger plus d'articles
Charger plus par Kamel GHATTAS
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire