Nul doute que ça va être le match le plus compliqué à vivre et à préparer. L’entame du tournoi est le match clé qui peut vous mener loin ou qui peut pour pousser à revoir vos plans. Notre équipe de Tunisie peut-elle aller loin et nous régaler ? Ça rappelle ce qui s’est passé l’année dernière au Mondial. On était euphorique après le match de l’Espagne, la suite vous la connaissez tous. Cette victoire en amical contre la Croatie ne devra pas nous leurrer. Ça reste amical. Il vaut mieux se prémunir contre l’excès du confiance. Tout à l’heure, on aura rendez-vous avec l’Angola. Un match que les Tunisiens vont suivre avec grande attention. Eux qui respirent le football, eux qui font de l’équipe de Tunisie leur moyen d’échapper à la dure réalité et aux casse-têtes des politiques. Alors, une deuxième fois la problématique question : l’équipe de Tunisie peut-elle jouer les premiers rôles ?
Pour y répondre, disons que tout va être une question de savoir gérer. Ça va être un long tournoi où chaque match va être différent des autres. Aujourd’hui, les équipiers de Srarfi vont devoir prendre le taureau par les cornes, et croire en leur étoile. Pas la peine de prendre l’Angola comme adversaire impressionnant, pas la peine aussi de jouer distrait. C’est un match de joueurs avant tout. Ce sont eux qui font le match, eux qui entretiennent l’espoir ou qui sèment le doute. Ce qu’on veut en cette CAN 2019, c’est que nos joueurs réussissent enfin à bien gérer les détails des matches de haut niveau. Pas de leur demander de faire mieux que des sélections amassées en «stars», mais qu’ils sachent, pour une fois, se comporter en favori. Gagner l’Angola ne suffira pas.
C’est la suite qui va nous dire si nous sommes en voie d’avancer ou pas. On est optimiste, mais pas au point d’oublier qu’il y a des sélections meilleures que nous.
Message aux joueur : Jouez sans calcul, jouez avec le cœur et la raison et soyez vous-mêmes. Tout un peuple vous étaye !

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Dossier du Lundi

Laisser un commentaire