Le président de la République Kaïs Saïed a reçu mercredi, au Palais de Carthage, le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine.

La rencontre à porté sur la situation sécuritaire dans le pays ainsi que sur la nécessité d’assurer la sécurité des citoyens, indique un communiqué de la présidence de la République.

Le chef de l’État a, à cette occasion, affirmé que le droit syndical des sécuritaires est prévu par la Constitution, soulignant, toutefois, que les Forces de sécurité n’ont pas le droit à la grève.

Saïed a réitéré son appel à unifier les syndicats du corps sécuritaire sous une seule structure syndicale, appelée l’Union générale tunisienne des forces de sécurité intérieure, qui s’occupe seulement des préoccupations sociales de ses affiliés.

Le président de la République a, en outre, salué les efforts consentis par les forces de sécurité pour préserver la sécurité, protéger les biens et garantir la liberté d’expression.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire