Les services centraux de contrôle relevant du ministère du Commerce et du développement des exportations, ont levé 84 infractions économiques, dont 40 concernant le monopole et les prix. En fait, 1 750 tonnes de pommes de terre et 18 mille œufs ont été saisis vu leur commercialisation à des prix exorbitant. Ces opérations effectuées par le ministère du commerce, en coordination avec les directions régionales du Grand Tunis et les services de sécurité ont ciblé les circuits de distribution de légumes, de fruits et des produits avicoles dans les gouvernorats de Tunis, de l’Ariana et de Ben Arous, a indiqué le ministère dans un communiqué publié jeudi. Elles s’inscrivent dans le cadre du programme national de lutte contre le monopole et la spéculation, outre la protection du pouvoir d’achat du citoyen et la diversification des interventions de contrôle afin de maîtriser les prix des produits de consommation. Le ministère a ajouté que des mesures organisationnelles seront prises pour appuyer la mise en œuvre de ce programme, notamment l’encadrement des prix et des marges bénéficiaires des produits dont les prix sont excessifs, la maîtrise de l’écoulement des stocks de régulation. Le président de la République Kais Saied s’est entretenu, le 30 août, au Palais de Carthage, avec la ministre du Commerce et du développement des exportations, Fadhila Rabhi. La réunion a porté sur la hausse excessive des prix de plusieurs produits et la spéculation, estimant qu’il s’agit de crises orchestrées visant à déstabiliser la situation dans le pays.

Le président de la République a, à cette occasion, appelé à une application ferme de la loi contre les auteurs de ces pratiques qui « s’apparentent à des crimes ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire