Selon les estimations des services du Commissariat régional au développement agricole (CRDA) à Monastir, la récolte oléicole pour l’année 2022-2023 devra atteindre 20 mille tonnes, en baisse de 65 % par rapport à la moyenne enregistrée ces dernières années, soit aux alentours de 57 mille tonnes.

À l’origine de cette baisse significative du volume de la récolte, la faible quantité de pluie qui s’est abattue pendant la période d’automne et d’hiver, ce qui a eu un impact négatif sur les oliviers d’irrigation, représentant environ 99 % des oliveraies de la région, a indiqué à l’Agence TAP la cheffe de la direction de la production végétale au CRDA de Monastir, Mounira Gharbi Sahloul.

D’après la même source, les 20 mille tonnes d’olives, fruit de la récolte de cette saison, produiront 4 mille tonnes d’huile d’olive contre 9 800 tonnes au titre de l’année précédente. La région compte actuellement près de 3 millions 465 mille oliviers, a-t-elle rappelé, notant que les autorités compétentes ont programmé la plantation de l114 nouveaux hectares d’oliviers dont 108 ha de plants destinés à la culture des olives de transformation et 6 ha aux olives de table.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire