Après la période estivale et les baignades, ce sont les plages, la mer, les îles et les ports qui sont devenus des dépôts d’ordures et de plastiques…

En Tunisie, l’écologie est devenue une priorité pour préserver notre faune et notre flore, mais également nos ressources pour que les générations futures puissent en profiter. Pour mener à bien ce combat, chaque année, l’ONG Tunisie Ecologie organise plusieurs campagnes de ramassage des déchets plastiques sur les différentes îles que les membres de l’association ont visitées, car outre le danger présenté pour la faune marine (emprisonnement, ingestion…), les déchets plastiques favorisent le transport d’organismes invasifs…

Plastique en Mer, la solution est sur Terre

De la mi-juin au début du mois de septembre 2022, pas moins de 13 sorties ont été organisées par l’association Tunisie Ecologie et pas moins de 263 membres de l’ONG, accompagnés par leurs amis et familles, ont participé massivement à ces aventures (la découverte, la baignade et le ramassage du plastique) lors des sorties aux îles accessibles, à savoir l’îlot El-Biben, l’île de Djerba, les îles Kneïes, les îles Kerkennah, l’île Kuriat, l’île de Zembra Zembretta, l’archipel de la Galite et l’îlot Chekly (prévue pour mi-octobre). D’après Abdelmajid Dabbar, président de Tunisie Ecologie, il s’agit, en fait, de sorties culturelles, écologiques et historiques, où des présentations orales ont été assurées dans le bus, de Tunis jusqu’au port d’embarquement, sur les écosystèmes marins et insulaires, sur les ressources halieutiques, sur la faune et la flore marines et insulaires, fruits de plusieurs centaines de journées passées sur les îles, principalement la Galite, Zembra, Kerkennah et Kneïes avec d’éminents scientifiques et chercheurs de plusieurs disciplines… Des randonnées sur les îles, des visites et soirées culturelles animées, la tournée autour des îles et la baignade sans modération, ont été aussi prévues et assurées pour les participants.

«Pour nous, le ramassage du plastique est devenu un rituel que les membres de Tunisie Ecologie font avec conscience et plaisir… Des sacs remplis de bouteilles de plastique sont ramenés sur notre bateau affrété pour les déposer soigneusement dans les décharges sur le continent. D’où, à ce titre, nous sommes arrivés à ramasser 41 sacs en 3 sorties à la Galite, 13 sacs en 2 sorties à Kuriat et 43 sacs en 4 sorties à Zembra… Nous avons toujours dit que :‘’Le plastique sur les îles et en Mer, la solution est sur Terre‘’», souligne M.Dabbar.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire