La situation sécuritaire générale dans le pays et les activités des structures relevant du ministère de l’Intérieur ont été au centre de la réunion du Conseil supérieur des Forces de sécurité intérieure.

Tenue sous la présidence du ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine, la réunion a porté sur l’organisation de l’action syndicale dans le cadre de la primauté de la loi et des normes du travail au sein de l’institution sécuritaire, indique lundi un communiqué du département de l’Intérieur.

Cette réunion a permis d’aborder la question relative à l’encadrement social des sécuritaires et de leurs familles ainsi que les moyens de le renforcer aux niveaux central et régional.

Par ailleurs, le ministre de l’intérieur a souligné la nécessité d’améliorer les services sanitaires rendus aux sécuritaires, en particulier dans les régions, et l’assistance apportée aux blessés de l’institution sécuritaire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire