C’est une grande réalisation pour le tennis tunisien et un acquis qui aidera les jeunes talents d’élite en Afrique à se développer.

Un événement inédit à Sousse dans le monde du sport et particulièrement du tennis ,celui de l’inauguration pour la première fois  à Sousse de l’académie africaine de tennis siégeant qui a eu lieu avant hier en présence de Mr Kamel Deguiche –Ministre de la jeunesse et des sports– , de Mr Nabil Ferjani–gouverneur de Sousse–, de Mr David Haggerty — président de la fédération internationale de  tennis-, de Mr Tarak Chérif — président de la confédération africaine de tennis–  et de Mme Selma Mouelhi — présidente de la fédération tunisienne de tennis. La championne Tunisienne  Ons Jabeur était également de la partie.

Cette académie  ou centre de formation est réservée  à  l’entraînement et la formation des jeunes meilleurs « tennismen » d’Afrique dont l’âge oscille entre 13 et 17 ans .elle dispose actuellement de 8 terrains de tennis bien aménagés  et équipés de  projecteurs de lumière, ainsi que  d’entraîneurs professionnels sélectionnés et recrutés parmi  les meilleurs entraîneurs de tennis en Afrique.

À signaler que l’ouverture officielle de cette académie ainsi que le début des entraînements se feront au début du mois de janvier 2023.

Une conférence de presse a eu lieu à cette occasion pour mettre au point et clarifier les objectifs de la création de cette  académie.

Il ressort de ce point de presse que cette  académie a pour objectif principal de parfaire les qualités du jeu  et d’améliorer les performances de la jeune élite africaine dans cette discipline sportive.

Ils ont dit :

David Haggerty (président de la fédération internationale de tennis)

«  L’inauguration de cette académie  à Sousse ,vise l’amélioration des  performances et de la compétitivité des jeunes  joueuses et  joueurs  d’Afrique et ce dans les tournois ». 

 Tarak Chérif (président de la confédération africaine de tennis) 

«  Ce centre de formation et d’entraînement des  jeunes élites  africaines  constitue un grand acquis pour la Tunisie en vue d’améliorer la performance des jeunes élites. » 

Selma Mouelhi ( présidente de la fédération tunisienne de tennis )

« L’idée et la concrétisation de cette académie témoigne des grands progrès accomplis par la Tunisie dans cette discipline » .

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire