«Je pense que les nouveaux chefs d’entreprise, notamment les jeunes, vont tout changer et chercher rapidement des solutions innovantes. Je crois que la digitalisation de nos entreprises va jouer un rôle important pour augmenter la productivité et la gouvernance de nos entités».

Vous êtes le fondateur de la start-up DaryDar qui est une plateforme technologique spécialisée dans le secteur du bâtiment. Pouvez-vous nous donner plus de détails sur votre projet et ses objectifs?

DaryDar est une solution qui facilite les interventions de dépannage et rénovation à domicile dans plusieurs domaines comme l’électricité, plomberie chauffage et autres services.

On apporte de l’aide aux clients pour trouver les meilleurs professionnels, connaître les prix d’intervention à l’avance, et assurer une gestion complète de toute intervention dès la demande jusqu’à l’obtention d’une fiche de garantie qui protège de l’arnaque ou bien le manque de savoir chez les prestataires de services.

Comment avez-vous procédé à la mise en place de votre projet ?

J’ai passé deux ans, en travaillant en freelance dans l’électricité et la sécurité électronique où j’ai identifié un vrai problème lors de la mise en relation entre clients et techniciens que ce soit pour une simple intervention de dépannage ou même pour des projets de rénovation. Les conditions de travail des professionnels en Tunisie sont vraiment médiocres, on peut citer des problèmes de sécurité, de gestion et de paiement et autres, donc j’ai décidé de créer un système qui peut résoudre ces problèmes en offrant un service bien organisé et de qualité.

DaryDar est une solution innovante dont les travaux de réparation ou même les petites rénovations à domicile sont confiés à des professionnels confirmés. Nous avons sélectionné les meilleurs techniciens du marché pour créer un réseau des professionnels agréés et bien répartis sur les zones d’intervention souhaitée.

Grâce à notre plateforme, le client, particulier ou entreprise, peut trouver son intervention avec une estimation de prix en temps réel, ce prix est standard pour tous les professionnels de réseau, après l’envoi de la demande, nous affectons le professionnel le plus adéquat et le plus proche de client pour gagner du temps.

A l’aide de nos outils digitaux nous nous occupons de toutes les phases d’intervention grâce à nos outils de gestion afin de garantir la bonne exécution des tâches demandées.

Quelles stratégies avez-vous adoptées pour vous positionner sur le marché tunisien ?

Nous avons commencé à vendre nos services à nos proches, des membres de la famille et même des amis, ensuite nous avons préparé une stratégie de marketing sur les réseaux sociaux et on a commencé à lancer nos campagnes principalement sur Facebook, la plateforme la mieux utilisée par les Tunisiens, petit à petit nous avons gagné plus de clients.

Comment avez-vous pu surmonter les conséquences de la pandémie Covid-19 ?

En fait, je crois qu’il n’y a pas de bons et de mauvais moments dans le business, l’opportunité est toujours présente, mais on ne peut pas négliger aussi le pouvoir d’achat des Tunisiens qui a été dégradé ces dernières années surtout après la pandémie.

L’avantage de notre solution est le fait que nous proposons plusieurs services dans une seule plateforme.

Quelles sont les principales difficultés rencontrées ?

Nous avons rencontré plusieurs difficultés dès le départ, mais l’un de nos grands défis est de convaincre les professionnels à rejoindre notre réseau. Aujourd’hui, nous sommes très satisfaits de notre notoriété, et chaque jour on reçoit des candidatures de la part de professionnels.

Le digital est-il obligatoire pour la gestion de l’entreprise ?

Digitaliser c’est gagner le temps, gagner le temps c’est gagner de l’argent. Malheureusement, certaines entreprises optent pour les solutions papiers, c’est la résistance au changement qui bloque pour passer au digital. Je pense que les nouveaux chefs d’entreprise, notamment les jeunes, vont changer tout et chercher rapidement des solutions innovantes. Je crois que la digitalisation de nos entreprises va jouer un rôle important pour augmenter la productivité et la gouvernance de nos entités.

En quoi consiste votre plan de marketing ?

Je pense que la commercialisation d’un produit ou un service ne pose pas une grande difficulté, surtout avec les plateformes comme Facebook, Youtube, Tiktok et autres… Le plus difficile est de convaincre le client.

Pour assurer la continuité, nous essayons toujours de rester proches de nos clients en publiant nos nouvelles, nos interventions et des vidéos au cours des chantiers pour garder la bonne relation avec nos clients.

Quelle est votre perception pour l’écosystème des startup aujourd’hui?

Je pense que l’écosystème des startup peut trouver des solutions pour se développer en Tunisie. L’un des grands enjeux est la stabilité globale du pays, qu’elle soit politique ou bien économique. Espérons que la Tunisie sera sur la bonne voie dans les années à venir et créer un environnement startup friendly pour aider les startup et les différentes industries à se développer.

Quels conseils faut-il donner aux jeunes ?

Je tiens à préciser que, pour les personnes qui essayent de vous décourager en disant que c’est dur de se lancer dans le business et que c’est un grand risque à prendre, le risque de ne pas commencer est plus dur que de commencer, si vous voulez entreprendre, vous allez rencontrer moult difficultés, mais aussi des personnes expérimentées qui vont vous aider à surmonter ces obstacles. Vous pouvez rejoindre un incubateur, participer à des événements et gagner les contacts qui vont vous aider par la suite, n’hésitez pas à commencer si vous croyez en vos propres capacités et n’oubliez pas que même vos capacités vont se développer au fil du temps.

Charger plus d'articles
Charger plus dans Supplément Economique

Laisser un commentaire