A l’issue d’une réunion tenue vendredi à Hammamet, l’instance administrative sectorielle du transport a décidé de décréter une grève générale dans le secteur du transport (terrestre, aérien et maritime), dont la date sera fixée ultérieurement par le bureau exécutif de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Dans un communiqué publié sur sa page officielle, la fédération générale du transport a précisé que cette décision a été prise à l’unanimité des membres pour « sauver les entreprises de transport public qui sont confrontées à un manque de moyens matériels et financiers  »

Selon la fédération, le ministère de tutelle et le gouvernement ont manqué à leur devoir de préserver la pérennité du transport public redoutant une intention de privatisation du transport public.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire