Le ministère de l’éducation a adressé des contrats pour la régularisation de la situation des diplômés en licence appliquée en éducation (session 2022), et aux enseignants suppléants concernés, parmi la promotion 2022, a indiqué le ministère dans un communiqué rendu public mardi. Le ministère a déterminé les délais pour remettre ces contrats aux commissariats régionaux de l’éducation après la signature légalisée du document, a précisé la même source. Les concernés doivent remettre le document dans un délai ne dépassant pas le 10 novembre 2022 et chaque défaillant n’aura plus désormais aucune relation de travail avec le ministère de l’éducation. Cette position intervient après la poursuite du boycott des cours dans certaines écoles primaires privant ainsi des milliers d’élèves de leur droit à l’éducation. Le ministère de l’éducation a coordonné avec les services de la présidence du gouvernement et du ministère des finances pour présenter des contrats, au profit des enseignants suppléants concernés par la régularisation de la situation parmi la promotion de septembre 2022, d’une durée de 3 ans pour effectuer, par la suite, une intégration avec un titre d’enseignant stagiaire des écoles primaires. Selon ce contrat l’enseignant bénéficiera d’un salaire net de 1 340 dt en plus des primes accordées.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire