A propos de notre rubrique, parue hier, et toujours à propos d’économie de l’énergie, il faut signaler que dans la plupart de nos administrations (et même toutes, pourquoi le cacher?), l’éclairage et la climatisation ne s’arrêtent jamais (été comme hiver) et cela même dans les espaces qui ne sont jamais (ou si peu) utilisés. Et même, si l’envie vient à un employé d’éteindre l’éclairage ou d’arrêter la climatisation, là où cela n’est pas nécessaire, ce dernier sera considéré comme un pestiféré et il sera rabroué par ses collègues et, parfois même par ses supérieurs. Pourtant, si on additionne toutes ces petites choses, insignifiantes pour beaucoup, l’opération est rentable et mérite réflexion.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire