Le chef de l’État reçoit le rapport annuel sur l’extrémisme, le terrorisme et le crime organisé

Le président de la République Kaïs Saïed a reçu jeudi, au Palais de Carthage, le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, qui lui a remis à cette occasion le rapport annuel sur l’extrémisme, le terrorisme et le crime organisé.

Cité dans un communiqué de la présidence, le chef de l’État a souligné la nécessité de traiter ces phénomènes en s’attaquant aux causes profondes.

À ce propos, Saïed a mis l’accent sur les causes liées à l’éducation, à l’enseignement et à la culture, ajoutant que « la pensée libre est le meilleur moyen de lutte contre l’extrémisme, le terrorisme et le crime organisé tant au niveau national qu’international ».

Par ailleurs, il a indiqué que la détérioration de la situation économique et sociale est une cause majeure de la criminalité.

La rencontre entre le chef de l’État et le ministre de l’Intérieur a été l’occasion d’évoquer les préparatifs du second tour des élections Législatives, qui aura lieu le 29 janvier courant.

Kaïs Saïed a, dans ce sens, rappelé que les directions concernées devaient s’engager à faire preuve d’impartialité pour que les électeurs puissent s’exprimer en toute liberté.

Laisser un commentaire