Issam Merdassi est confiant en les possibilités des siens.

Après une parité face à Bembla (0-0), les camarades de Frioui sont entrés avec la ferme intention de glaner les points de la victoire face à Oued Ellil. Les protégés de Merdassi ont affiché une application et un bon emplacement dans les différents compartiments du jeu. Ils ont réussi à dominer leurs adversaires malgré les actions rapides des attaquants de l’ES Oued Ellil, Ben Salah et Jaouadi. Ils ont montré un jeu offensif grâce à la rapidité des Fezzani, Jammali, Faleh et Ben Hassine. Ce dernier a raté son tir face au gardien (15’). Sans suite.

Mezlini : un attaquant racé

Après la pause, le coach aghlabide a lancé le jeune Ghabi et le chevronné Mezlini pour redonner plus de solutions offensives notamment. Il a donné des consignes de se concentrer en phase de finition. La JSK a repris la domination au fil du temps. C’est à la 90’+ 3 que le jeune Métiri centre dans le dos de la défense et Mezlini fait dévier la balle dans les filets du gardien. Ce but a été accompagné d’une joie hystérique de la part des Aghlabides. L’équipe a retrouvé la réussite et a glané une victoire importante pour la suite de la compétition. Les jeunes talents comme Yahya Métiri, Skander Naffeti, Amine Ghabi et Sadok Jammali ont montré des qualités techniques et athlétiques rassurantes. Et le coach Merdassi de souligner : «Je suis satisfait de mes protégés qui ont gardé la concentration jusqu’à la fin de la rencontre malgré la pression autour du groupe et les critiques de la part d’une frange de supporters. Nous avons bien géré l’effectif et l’entrée de Mezlini nous a donné des solutions offensives face à une équipe respectable. Le groupe a besoin de soutien moral pour continuer à travailler dans la sérénité» .Certes, la Chabiba est sur la bonne voie, mais le chemin est encore long pour espérer l’ascension à la fin de cette saison.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire