Association ALERT : Réception de 1090 plaintes contre les banques

L’Association de Lutte contre l’Économie de Rente en Tunisie (ALERT) a reçu 1090 plaintes relatives à des dépassements de la loi et des violations des droits des personnes commis par les banques qui réalisent des bénéfices au détriment des intérêts de leurs clients.

Intervenant au cours d’une conférence de presse tenue mardi dans le cadre de la campagne de l’association contre le Cartel des banques en Tunisie, son président Louay Chebbi a précisé qu’Alert entamera des négociations avec ces banques ou bien elle recourra à la justice afin de préserver les intérêts et les droits des citoyens.

Il a fait savoir, par ailleurs, que les plaintes en question portent sur la fermeture de comptes sans respecter les conditions juridiques, la hausse des commissions bancaires et le non calcul de la valeur réelle des transactions des clients.

« Nous allons négocier avec les banques au nom des plaignants et faute d’arrangement, nous allons saisir a justice », a-t-il appuyé. En dépit des difficultés économiques et la crise des prix, les banques réalisent des bénénéfices colossaux sans aucun contrôle, a-t-il indiqué, estimant que la Banque centrale de Tunisie (BCT) n’applique pas les politiques adéquates contre les banques « .
ALERT est une association de lutte contre l’économie de rente. Elle a pour objectif de dénoncer les abus du système rentier tunisien, à travers l’émergence d’une conscience collective et la coordination avec les institutions étatiques.

Laisser un commentaire