Assassinat de Mohamed Brahmi : L’examen de l’affaire reporté

La 5e chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis a décidé, vendredi, de reporter l’affaire du martyr Mohamed Brahmi, a fait savoir Me Imen Gzara, avocate et membre du collectif de défense chargé du suivi de l’affaire des deux martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.

Sollicitée, vendredi, par l’agence TAP, Me Gzara a indique que la date du report sera communiquée à l’après-midi.

Revenant sur la décision de la juridiction chargée de l’affaire, Me Gzara a souligné que le motif du report est lié à l’exécution de jugements préparatoires en lien avec l’affaire de l’assassinat.

Ces jugements concernent l’accès à des documents liés à l’affaire et à des appels téléphoniques de certaines parties impliquées dans l’affaire de l’assassinat, a-t-elle rappelé.
Par ailleurs, l’avocate a affirmé que les détenus ont comparu pour la première fois, vendredi, lors de l’audience.

Parmi ces détenus figurent Ahmed Melki et Ameur Belazi, deux des cinq fugitifs qui se sont évadés, le 31 octobre dernier de la prison civile de la Mornaguia, a-t-elle ajouté.

Dans ce contexte, l’avocate a rappelé que la plupart des détenus dans cette affaire refusaient de comparaître devant le juge.

Il est à noter que l’affaire de l’assassinat de Mohamed Brahmi a été reportée à maintes reprises. Le dernier report remonte au 17 janvier 2023.

La 5e chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis de Tunis avait décidé, le 17 janvier 2023, de reporter « sine die » l’audience de l’affaire du martyr Mohamed Brahmi.

Mohamed Brahmi, coordinateur général du Courant populaire et membre de l’Assemblée nationale constituante Mohammed Brahmi a été assassiné par balle, le 25 juillet 2013, devant son domicile, à l’Ariana.

Laisser un commentaire