Conquête du marché africain | L’Essentiel : Une vision de codéveloppement en Afrique

 

La Tunisie est fermement engagée en faveur d’une Afrique prospère et tournée vers la modernité. Elle croit à un codéveloppement fondé sur la coopération intra-africaine et la complémentarité économique, sur la solidarité et la mutualisation des moyens et des efforts. Il s’agit-là des conditions inhérentes à toute croissance inclusive, au développement humain et durable du continent. A terme, l’objectif est d’ériger ce continent en force dynamique et en acteur majeur sur la scène internationale. Avec une présence forte et particulière dans de nombreux secteurs d’activités en Afrique, la Tunisie a pu consolider davantage une position de choix dans la consécration des efforts visant à promouvoir les relations économiques, offrant au continent la possibilité de consolider une économie génératrice d’emplois et de se positionner potentiellement comme une puissance économique.

Au moment où l’économie mondiale connaît des perturbations impactant différentes régions de la planète, le continent africain voit sa dynamique catalysée par certains pays, selon les perspectives économiques du Fonds monétaire international (FMI). Si 2023 est considérée comme une année « transitoire », 2024 s’annonce meilleure.

Pour la première fois, le FMI a publié un rapport spécial sur l’ensemble du continent, précisant que, durant 2023, il y a eu une forte reprise après la crise Covid, où les taux de croissance étaient élevés. Cependant, la lutte contre l’inflation aux niveaux mondial et national, mais aussi le ralentissement économique qu’ont connu certaines zones du monde ont pesé sur l’Afrique du Nord. En dépit de cela, le niveau de croissance était meilleur que dans certains autres pays du monde grâce à plusieurs éléments liés au dynamisme observé dans quelques pays ou dans certains secteurs. Le secteur du tourisme, à titre d’exemple, a bénéficié d’une reprise assez forte en 2023. Le secteur agricole a partiellement permis à la Tunisie et au Maroc d’avoir une croissance meilleure. En outre, la hausse du prix du pétrole et du gaz a permis à un pays comme l’Algérie de voir son secteur énergétique reprendre des couleurs en 2023. Conscients de l’importance des enjeux d’aujourd’hui comme ceux de demain, la Tunisie n’épargne aucun effort pour participer à une relance africaine qui pousse inlassablement vers le progrès dans le cadre d’une coopération Sud-Sud. La géopolitique de l’Afrique lui a permis de redéfinir son rôle régional et continental. Aujourd’hui  les entreprises tunisiennes se sont implantées dans plusieurs pays d’Afrique et sont très présentes dans divers secteurs:  la construction, les télécommunications, les services, l’agriculture, la santé…

Elle a conclu des accords de partenariats stratégiques, incluant la mise en place progressive de zones de libre-échange, mais également de mégaprojets infrastructurels et économiques en mesure de renforcer l’intégration interrégionale en Afrique. Sa stratégie économique développée en direction du continent africain est la concrétisation d’une vision qui prône un codéveloppement en Afrique dans divers domaines clés pour un avenir commun à l’instar de la sécurité alimentaire, des infrastructures, de l’inclusion bancaire et financière, des énergies renouvelables et de la croissance verte.  Elle a en effet multiplié les initiatives et les actions pour promouvoir la coopération avec ses partenaires africains et la hisser au niveau d’un véritable partenariat au service du progrès du continent et du développement économique. 

Aujourd’hui, convenons-en, le centre de gravité de l’économie mondiale se déplace vers les marchés émergents dynamiques tels que ceux d’Afrique. Ce continent  fait toujours l’objet de toutes les convoitises, particulièrement de la part des grandes puissances étrangères.

Laisser un commentaire