Kairouan : Le journaliste Mohamed Yassine Romdhani remis en liberté

La chambre d’accusation près la Cour d’appel de Kairouan a décidé, vendredi, de remettre en liberté le journaliste Mohamed Yassine Romdhani, indique un communiqué du Syndicat national des journalistes tunisiens.

Une délégation du SNJT s’est rendue, ce matin, à Kairouan, pour assister à l’audience et soutenir le journaliste Yassine Romdhani.

Le collectif de défense de Romdhani, conduit par les deux avocats Ridha Raddaoui et Majda Mastour ont également été présents lors de l’audience.

Pour rappel, le premier juge d’instruction près le tribunal de première instance de Kairouan avait émis un mandat de dépôt contre Yassine Romdhani, au sens du décret n° 54.

L’affaire a été déclenché par une plainte déposée par l’ancien ministre de l’intérieur, Taoufik Charfeddine, contre Yassine Romdhani, sur fond d’une publication de ce dernier, sur sa page personnelle sur le réseau social Facebook.

Après avoir été interrogé par la police judiciaire à Kairouan, Yassine Romdhani a été placé, le 3 octobre dernier, en garde à vue.

Laisser un commentaire