36e édition du Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Que la fête commence !

Le niveau s’améliore au fil des ans grâce à la qualité en hausse des participants et à la renommée du Marathon tunisien qui gagne en notoriété et qui pourrait doubler sinon tripler le nombre de participants si l’on prenait la peine de le lancer en tant que «produit touristique».

Cela a commencé vendredi avec l’inauguration du Village auxquels participent tous les partenaires du Marathon international Comar Tunis-Carthage. Un village où l’animation a attiré les très nombreux participants, les curieux et, bien entendu, ceux qui ne ratent aucune occasion pour faire la fête. La 36e édition aura lieu sur un parcours légèrement modifié mais qui demeure rapide et accessible, ce qui favorise les athlètes qui possèdent un train régulier et un bon lièvre pour tirer le peloton au point de dégager le plus tôt possible les prétendants et ceux qui rêvent d’améliorer leurs performances.

Les « kids » toujours aussi sympathiques seront encore une fois de la partie et nous aurons l’occasion de mesurer l’importance de l’impact sur ces très jeunes concurrents qui amorcent ainsi une «carrière» ou qui imitent leurs aînés en bravant des parcours qui, même s’ils sont relativement faciles, exigent de l’endurance.

Le mini marathon, c’est en fait la grande messe de ceux qui ont besoin de cette distance pour affûter leur préparation sur le demi-fond et le fond. Un parcours de 21 kilomètres qui marque quand même les très nombreux adeptes de la course à pied. Que ce soient les professionnels, dont des athlètes qualifiés ou de simples amoureux de la course à pied, il n’est nullement facile d’y prendre part sans une véritable préparation. C’est là en fait que les chasseurs de têtes se rassemblent pour piquer quelques éléments à l’effet d’enrichir une galerie de futurs champions.

Et nous voilà arrivés au clou de cette journée qui s’annonce mouvementée pour les jeunes ou moins jeunes qui ont choisi le défi de parcourir les 42 KM rien que pour se trouver, ne serait-ce que quelques minutes au coude à coude avec d’authentiques champions.

Renommée internationale

«Alors que je commence à tirer la langue, nous avait confié un jeune participant qui fait du Marathon international Comar Tunis-Carthage un objectif annuel, je suis impressionné par l’aisance de ces Ethiopiens et de ces Kenyans qui semblent plus qu’à l’aise. On les entend à peine respirer. Ils sont extraordinaires. Il faut reconnaître que ces champions vivent en altitude et en descendant au niveau de la mer, c’est là où se situe la différence».

Le niveau s’améliore au fil des ans grâce à la qualité en hausse des participants et à la renommée du Marathon tunisien qui gagne en notoriété et qui pourrait doubler sinon tripler le nombre de participants si l’on prenait la peine de le lancer en tant que «produit touristique». Tel que le font les organisateurs des grands marathons dans le monde. Un package incluant le vol, l’hôtel et le séjour sont mis à la disposition de ceux qui voudraient satisfaire leurs hobbies à travers le monde.

Nous aimerions bien entendu voir émerger de noms de coureurs tunisiens qui retrouveront leurs camarades maghrébins dont la régularité est impressionnante. Tunis servira d’affûtage pour le reste de la saison… Les événements qui secouent le monde y sont pour quelque chose.

Les départs auront lieu dans l’ordre suivant :

– 8h00 : La course du Marathon

– 8h10 : Le semi-marathon et course pour tous

– 8h20 : La course Kids-Marathon

– 11h00 : Remise des prix

Laisser un commentaire