Affaire du complot contre la sûreté de l’État : Six détenus entament une grève de la faim à partir de demain, lundi

Six détenus dans le cadre de l’affaire dite du complot contre la sûreté de l’État ont annoncé, dimanche, qu’ils entameront une grève de la faim à partir de demain, lundi.

Les six détenus en question sont, en l’occurrence, Issam Chebbi, Jawhar Ben Mbarek, Ghazi Chaouachi, Kheyam Turki, Abdelhamid Jelassi et Ridha Belhaj.

Dans une déclaration commune publiée, dimanche, les signataires ont revendiqué leur libération et à mettre fin aux poursuites sécuritaires et judiciaires contre les hommes politiques et activistes de la société civile.

Ils ont également appelé à mettre fin aux incursions dans les affaires de la justice et à respecter son l’indépendance, dès lors qu’elle est la seule et unique garante de l’instauration de l’État de droit.

Les signataires de la déclaration ont par ailleurs exhorté les « forces vives » du pays à unir leurs efforts et à se rebiffer contre « la politique systématique de harcèlement et d’intimidation » menée par les autorités officielles. Ils ont appelé à ce titre à la libération des « prisonniers d’opinion » et à assainir le climat politique en Tunisie.

Les péripéties de l’affaire plus connue sous l’appellation « complot contre la sécurité de l’État » remontent au mois de février 2023 lorsqu’un un vaste coup de filet sécuritaire a ciblé nombre d’hommes politiques, de militants de la société civile et d’avocats arrêtés sur fond d’accusations de « constitution d’une entente criminelle dans le dessein de porter atteinte à la sécurité intérieure et extérieure de l’État. »

Laisser un commentaire