Attaque de l’Iran sur l’entité sioniste : Macron veut éviter « l’embrasement »

La France va « tout faire pour éviter l’embrasement » après l’attaque directe de l’Iran sur l’entité sioniste, a déclaré lundi le président français Emmanuel Macron.

L’Iran a lancé samedi des centaines de drones et de missiles en direction de l’entité sioniste, la première attaque directe de son histoire contre le territoire l’entité sioniste, en guise de réponse à la frappe contre le consulat iranien de Damas le 1er avril lors de laquelle un haut commandant iranien a été tué.

Cette attaque alimente les craintes d’une escalade supplémentaire des violences régionales, en marge de la guerre dans la bande de Gaza.

« La situation est très instable aujourd’hui », a dit Emmanuel Macron sur BFMTV/RMC, appelant l’entité sioniste à limiter (sa riposte éventuelle) pour éviter une nouvelle escalade.

« Il faut éviter qu’à chaque étape, ce soit un seuil qui soit franchi », a ajouté le chef de l’Etat, qui estime que la France a un rôle à jouer comme « puissance d’équilibre » dans la région.

En France, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé un renforcement de la sécurité des synagogues et des écoles confessionnelles juives à l’approche de la fête de Pessah et « compte tenu du contexte international ».

Photo : Reuters

Laisser un commentaire