Des montagnes géantes de poudre dégagent de la poussière  suffocante et polluante pour l’environnement


D’après les dernières statistiques de 2018, il existe dans tout le gouvernorat de Kairouan  21 carrières pour l’extraction de gravier, de pierre et de sable, notamment dans les délégations de Chebika, de Haffouz, de Oueslatia, d’El Baten, de Sbikha et de Nasrallah.

Notons que des centaines de ces carrières sont dissimulées derrière les collines, alors que d’autres sont situées sur les bords des routes. En outre, ces montagnes géantes en poudre dégagent de la poussière  suffocante, et l’odeur de produits spéciaux pour l’extraction provoquent des asthmes et des maladies respiratoires, d’où la colère des villageois qui souhaiteraient vivre dans un environnement plus sain.

Par ailleurs, ces carrières ont porté atteinte au secteur agricole, puisqu’elles ont asphyxié les champs de céréales, et les plaines d’olivier qui agonisent d’année en année.

En fait, tout l’environnement continue à être dégradé et l’écologie subit un massacre.

Cela sans oublier les nombreux camions transportant du gravier et du sable et qui causent des dégâts énormes aux routes et qui provoquent des accidents mortels, notamment dans les zones urbaines.

Où va-t-on avec une telle anarchie?

F.Z.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire