L’ESS a peiné à Redayef: La crise s’installe ?

990

Reprendre la compétition trois jours seulement après un échec consommé n’est pas chose évidente. Maher Hannachi, Firas Belarbi et Karim Laâribi étaient incapables de trouver les chemins des filets du gardien de Métlaoui, Hlioui. Il y avait d’abord les conditions climatiques avec une chaleur torride, sans compter le jeûne. Mais il n’y a pas que les conditions du match qui ont empêché les attaquants étoilés à mettre la balle dans les filets. Le moral des joueurs semble être si bas au point qu’ils étaient incapables de faire le jeu face à une formation de Métlaoui, largement à sa portée. Il faut dire aussi que les Métlaouis n’ont pas livré un grand match non plus.

Bref, c’est une formation étoilée abattue moralement qui s’est déplacée à Redayef où elle s’est contentée de tenir en échec son hôte. Quand on sait que Firas Belarbi et ses camarades attaquants étaient les auteurs d’une petite prestation à Redayef, faire un match nul est pour eux un résultat plus que positif. C’est qu’ils sont tombés sur un adversaire qui n’était pas au meilleur de sa forme non plus et aux arguments offensifs trop modestes.

Inquiétante inefficacité offensive !

Depuis le but de Karim Laâribi à la 36e minute du match contre Al Hilal du Soudan en quarts de finale retour de la Coupe de la CAF, l’attaque étoilée n’est pas parvenue à retrouver le chemin des filets. Trois matches et une mi-temps sans buts : cela commence à devenir inquiétant. Et au vu de la petite prestation de l’équipe à Redayef, il y a de quoi se demander si la crise s’est déjà installée à Sousse ? Ça en a tout l’air !

Quand on sait que l’Etoile a plongé dans une crise de résultats au début de la saison suite à son élimination en quarts de finale de la Ligue des champions par l’EST, elle risque de terminer l’exercice par une nouvelle crise suite à son échec consommé en demi-finales de la Coupe de la CAF contre Ezzamalek.

Une chose est sûre, si la direction du club ne prend pas les choses en main et que Roger Lemerre ne parvienne pas à mener ses joueurs à retrouver leur concentration, c’est la descente aux enfers annoncée.

Laisser un commentaire