La Tunisie vaincra malgré tout

1,134

Suite à l’attaque qui s’est produite à l’avenue de France, un policier a succombé à ses blessures selon l’agence TAP. Il y a eu trois blessés. Les sécuritaires étaient visés par ces attentats simultanés commis par deux kamikazes qui se sont donné la mort en faisant exploser leurs ceintures explosives. Un suicide qui rappelle étrangement la kamikaze qui s’est donné la mort en novembre 2018 devant le Théâtre municipal, causant une seule victime, le commanditaire de l’attentat. Vers treize heures, le chef du gouvernement a fait une déclaration forte contre le terrorisme au beau milieu de l’avenue Habib-Bourguiba pour démontrer que la situation demeure sous contrôle. Il a condamné  fermement l’opération terroriste qui survient à l’orée de la saison touristique avec la volonté des terroristes de saper la bonne marche de l’économie nationale et à la fragiliser. Il a appelé les Tunisiens à ne pas paniquer devant de tels agissements lâches et ignobles. Il clame : « Resserez les rangs! » et a appelé les citoyens à garder confiance en eux, au gouvernement et aux forces de l’Etat pour rester soudés et solidaires dans la difficulté. Il a appelé à l’unité nationale de façon énergique : « Tous ensemble contre le terrorisme. Pour que la vie triomphe sur la mort. »

Cet acte ignoble et barbare constitue une occasion à saisir par les autorités afin de mettre les bouchées doubles pour que la saison soit exceptionnelle sur tous les plans. Les Tunisiens y croient dur comme fer. Ils le veulent pour le bien-fondé de leur économie nationale qui a tant besoin de cette manne touristique pour améliorer son revenu de travail par habitant.

Laisser un commentaire