Rencontre « Gaada Khadhra » : Les jeunes et les changements climatiques

932

Le réseau  alternatif des jeunes de Tunisie « Raj » a organisé au cours de la semaine dernière une rencontre axée sur le thème de la migration climatique en Tunisie qui s’inscrit dans le cadre du projet « Green Barometer »

En effet, cette rencontre intitulée « Gaada Khadhra » a constitué l’occasion de présenter le projet « Green Barometer » (monté par l’organisation Raj-Tunisie) et de parler également dans un second temps du thème de la migration climatique en Tunisie.

Pendant cette deuxième partie de la rencontre axée sur la migration climatique, l’experte en immigration Mariam Mazoughi a présenté une intervention intitulée « Le concept de la migration l’asile et le cadre juridique qui l’organise au niveau national et international », qui a été suivie par l’intervention de Sonia Husseini, représentante du ministère des Affaires sociales  focalisée sur  « le champ d’intervention du ministère des Affaires sociales dans le phénomène de la migration interne en Tunisie ».

D’autres interventions axées sur la migration climatique au niveau international et la position de la communauté internationale à l’égard de la migration climatique ont fait l’objet de cette rencontre.      

A préciser que le réseau Raj-Tunisie vise, en organisant des rencontres focalisées sur la thématique de l’immigration climatique en Tunisie, à élargir son intervention sur le thème en mettant en place un processus de suivi et de plaidoyer  des politiques climatiques en Tunisie, de monitoring des négociations sur le climat, de mobilisation et d’éducation sur les changements climatiques, surtout auprès des  jeunes.

Le projet « Green Barometer »

Le réseau alternatif des jeunes de Tunisie Raj, a été créé en 2013 et s’est fixé comme objectifs principaux d’encourager les jeunes et leur permettre de devenir actifs afin d’exercer leur citoyenneté de façon dynamique tout en les encourageant à prendre des initiatives individuelles, à éduquer les jeunes et les moins jeunes à la citoyenneté et renforcer la participation et le rôle des jeunes dans la vie publique.

En mars 2018, le réseau Raj a lancé le projet « Green Barometer » qui repose sur deux activités principales, à savoir la projection d’une série de vidéos « kelma climat » et une série de rencontres-débats intitulées « Gaada 5adhra » et  dont la  rencontre de la semaine dernière a été classée la  troisième.

La série des rencontres-débats « Gaada 5adhra » a été  entamée depuis l’été 2017. La dernière rencontre qui a eu lieu jeudi dernier a porté notamment sur la question de la migration climatique  et a constitué un espace de partage d’idées tout en réunissant les différentes parties concernées et les experts pour débattre du phénomène du changement climatique.

Ainsi , la rencontre a eu également pour objectif  l’implication des jeunes dans le développement d’une approche de suivi et de plaidoyer en faveur des politiques climatiques afin de les encourager à assurer le suivi de la stratégie de l’Etat pour lutter contre le changement climatique.

Laisser un commentaire