Habib Jemli : Aucun changement ne sera apporté à la composition proposée

3,711

La composition du gouvernement proposé sera soumise au vote de confiance du parlement sans aucun changement, a déclaré à l’agence TAP, le chef du gouvernement désigné Habib Jemli.

Revoir la composition de la liste proposée après son envoi au parlement n’est pas possible d’un point de vue constitutionnel et procédural, a-t-il insisté.

Habib Jemli a ajouté avoir tenu à présenter la composition de son gouvernement sans aucune modification dans le souci de respecter ses engagements antérieurs concernant la formation d’un cabinet de compétences partisanes.

Il a évoqué, dans ce sens la position du président de la République Kais Saied, qui lui affirmé mardi lors d’un entretien d’une heure, la nécessité de soumettre la liste gouvernementale au parlement sans changement.

Le chef du gouvernement désigné a réitéré son attachement à la composition proposée, tenant à préciser que plusieurs constitutionnalistes sont de son avis.

Il a ajouté bénéficier, aussi, du soutien du président de la République qui avait exprimé le souci de voir le futur gouvernement prendre ses fonctions dans les plus brefs délais au regard de la conjoncture que traverse la Tunisie à l’intérieur comme à l’extérieur et la situation régionale.

Habib Jemli a dans la foulée, souligné que Kais Saied n’est pas concerné par ce qui est qualifié de « gouvernement du président ».

Il a indiqué que lors de sa rencontre avec le président de la République, il s’est dit prêt à revoir certains noms de l’équipe proposée s’il est prouvé qu’ils ne répondent pas aux critères préalablement fixés. Et de préciser que si elle s’avère nécessaire, la modification de la liste ne sera effectuée qu’après le vote de confiance et la prise de fonction.

Concernant les concertations sur la formation du gouvernement avec les présidents des partis politiques et des groupes parlementaires, il a affirmé qu’elles se poursuivent.

Jemli rencontrera, à cet effet, dans l’après-midi le secrétaire général du Courant démocrate Mohamed Abbou et le chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires courantes Youssef Chahed.

Sur le report de la séance de vote de confiance au parlement, programmée pour le vendredi 10 janvier, Jemli affirme ne pas être au courant de l’intention de reporter la plénière ni avoir été consulté à ce propos.

Un commentaire

  1. Liberte

    08/01/2020 à 12:23

    Attendre , attendre la mise en place du nouveau gouvernement, on y croit plus, alors si on n’est pas à la hauteur on jette l’eponseet on laisse tomber, on n’est ouais compétent laissez faire les pros CHAHED le fait bien alors gardons le.

    Répondre

Laisser un commentaire